Premières informations sur la libération des otages français enlevés au Niger

Les négociations auraient repris avec les preneurs d’otages (AQMI) le 26 ou le 27 septembre dernier. Elles auraient été menées notamment par Mohamed Akotey, un Nigérien touareg, président du conseil d'administration d’Imouraren SA (société nigérienne dans laquelle Areva détient une participation). Un émissaire « bien introduit et efficace » selon une source proche du dossier qui avait déjà, il y a plusieurs mois, rencontré des représentants d’AQMI. M. Akotey aurait récemment, à nouveau, été « confirmé » par Mahamadou Issoufou, le président nigérien et l’Elysée. Plus de mille jours après leur enlèvement,Thierry Dol, Marc Féret, Daniel Larribe et Pierre Legrand ont retrouvé aujourd’hui leur liberté.

Posts les plus consultés de ce blog

Nickel «  La métallurgie calédonienne est au bord du précipice » estime Alain Jeannin

Les futurs chefs de corps de la Légion

Pour Benjamin Massieu « Kieffer a ouvert une nouvelle page » le 6 juin 1944