Battling Siki



Lorsqu’il s’engagea en 1914 au sein du 8e régiment d'infanterie coloniale, Battling Siki a dix-sept ans, est boxeur professionnel et compte quinze combats (6 victoires, 7 défaites et 2 nuls). Comme le rappelle, le quotidien L’Equipe qui lui consacre un portrait (14 août), il s’appelle Louis Amadou Baye Mbarrick Fall, est né à Saint-Louis du Sénégal. Et selon les journaux de l’époque, aurait obtenu la croix de guerre. « Au péril de sa vie, il aurait secouru un camarade, neutralisé seul une mitrailleuse allemande. »
Son titre de gloire est d’être devenu champion du monde des mi-lourds en battant Georges Carpentier, en 1923. Deux ans plus tard, Battling Siki était assassiné à New York.

Posts les plus consultés de ce blog

Nickel «  La métallurgie calédonienne est au bord du précipice » estime Alain Jeannin

Les futurs chefs de corps de la Légion

Pour Benjamin Massieu « Kieffer a ouvert une nouvelle page » le 6 juin 1944