Algérie, un humoriste ministre

@dia-algerie.com

Dimanche, un acteur, humoriste sans expérience politique, Volodymyr Zelenski  est arrivé en tête de l’élection présidentielle ukrainienne. En Algérie, c’est un autre humoriste, qui vient d’être désigné pour siéger dans le gouvernement de transition constitué, difficilement à Alger, par Noureddine Bedoui. Trentenaire, Fethi Khouil est ministre en charge des relations avec le parlement. Il avait été élu grâce à sa popularité, député (indépendant) de la ville de Djelfa en 2017. Le jeune comique trentenaire s’était surtout illustré durant le ramadan 2013, en racontant des blagues sur la chaîne Ennahar TV. Gaïd Salah toujours  vice-ministre de la défense et chef d’état-major des armées continue en coulisse de manœuvrer dans ce cabinet très peu représentatif du mouvement populaire qui vient d’emporter Bouteflika.

Posts les plus consultés de ce blog

Nickel «  La métallurgie calédonienne est au bord du précipice » estime Alain Jeannin

Les futurs chefs de corps de la Légion

Pour Benjamin Massieu « Kieffer a ouvert une nouvelle page » le 6 juin 1944