Un quatrième militaire tué au Mali


Il s'agit du brigadier-chef Wilfried Pingaud du 68ème régiment d'artillerie d'Afrique (La Valbonne, Ain). Ce militaire de 37 ans a été tué ce matin alors qu’il «participait à une opération dans l’est du Mali, à 100 kilomètres de Gao» a précisé l'Elysée. Il intervenait «dans des opérations de sécurisation menées par les forces maliennes, africaines et françaises», lorsqu'il a été «mortellement touché dans un accrochage avec des groupes terroristes locaux près de Tin Keraten», a indiqué le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian. Quatre soldats maliens auraient été blessés au cours de l’accrochage. Engagé en 1995, le b/c Wilfried Pingaud était arrivé au Mali le 21 janvier.

Posts les plus consultés de ce blog

Nickel «  La métallurgie calédonienne est au bord du précipice » estime Alain Jeannin

Les futurs chefs de corps de la Légion

Pour Benjamin Massieu « Kieffer a ouvert une nouvelle page » le 6 juin 1944