Légion, le sergent Kalafut tué au Mali (actualisé)

Le sergent Marcel Kalafut du 2ème Régiment étranger de parachutistes (REP) a été tué cette nuit lors d'une opération, dans le nord-est du pays, par "un engin explosif improvisé" a annoncé ce matin le ministre de la défense, sur BFM-TV et RMC. Ce sous-officier, âgé de 26 ans d'origine slovaque, était transmetteur au sein des GCP (groupement de commandos parachutistes) du régiment. Deux autres militaires du REP ont été blessés dont un jeune officier, n°2 des commandos. Tous avaient pris place à bord d' un véhicule léger qui "a sauté sur l'engin explosif" a précisé, à la mi-journée, la délégation à l'information et à la communication de la défense (DICoD). Soignés à Gao, les deux blessés devraient ensuite être transportés en France.
Huit militaires français ont été tués au Mali depuis le début de l'opération Serval, le 11 janvier 2013. Le président de la République, François Hollande a exprimé "sa profonde tristesse".

Posts les plus consultés de ce blog

Nickel «  La métallurgie calédonienne est au bord du précipice » estime Alain Jeannin

Les futurs chefs de corps de la Légion

Pour Benjamin Massieu « Kieffer a ouvert une nouvelle page » le 6 juin 1944