Légion. Prise d'armes au Sénat

De longs applaudissements. Arthur, né letton est désormais français. Par le sang versé ! Le 6 avril 2010, il a reçu une balle dans la tête en Afghanistan. Le président du Sénat, Jean-Pierre Bel, lui a remis son certificat de nationalité en fin de matinée, dans un salon de la haute assemblée. Il s'agit du quatorzième légionnaire naturalisé depuis que cette procédure a été adoptée par le législateur en 1999. Quelques minutes auparavant, c'était le caporal B. du 2ème REP blessé il y a peu au Mali (même blessure) qui était honoré dans les jardins du Luxembourg. Vingt décorations ont été remises lors de cette prise d'armes du 13 juillet.

Photo Henri Weill
Le général Barrera, qui commandait le dispositif Serval au Mali a été fait caporal d'honneur de la Légion étrangère. Des enfants de légionnaires ont également reçu des bourses de la fondation Busnot. Ce 14 juillet sur les Champs-Elysées à Paris, le général de Saint-Chamas défilera à la tête de 453 légionnaires. Un hommage rendu aux képis blancs l'année du 150ème anniversaire de la bataille de Camerone. En hommage également à ceux qui ont combattu au Mali et participé ou participent à Serval (2ème REP, 1er REC, 1er REG, 2ème REI...).
Le colonel Desmeulles chef de corps du 2ème REP
devant ses hommes. Photo HW 
Demain, à l'issue du défilé, le chef de la musique de la Légion (MLE), Emile Lardeux recevra  un disque d'or pour le CD "Héros" sorti à l'occasion du dernier Camerone (50.000 exemplaires vendus en un peu plus de deux mois). Dimanche prochain, 21 juillet, la MLE défilera à Bruxelles, lors de la fête nationale belge qui verra le pays changer de souverain.
Photo Henri Weill


Posts les plus consultés de ce blog

Nickel «  La métallurgie calédonienne est au bord du précipice » estime Alain Jeannin

Les futurs chefs de corps de la Légion

Pour Benjamin Massieu « Kieffer a ouvert une nouvelle page » le 6 juin 1944