(REGARD) Le défi intérieur de la Légion

La Légion est une expérience…qui dure. Celle d’intégrer des hommes dissemblables. Le meccano repose sur la mise en place d’une cohésion et d’un esprit de corps, garants de la cohérence opérationnelle. Une telle construction implique aussi la fin des particularismes. « Refuser la tyrannie des nationalités et des croyances. Notre cohésion est à ce prix ! » expliquait naguère un ancien COMLE à ses officiers, rajoutant « C’est notre tradition, notre culture qui doivent se substituer à toute forme de sentiment d’appartenance ». Ce qui implique ainsi que le culturel doit effacer le cultuel. Et constituer une base de construction identitaire, excluant tout communautarisme, toute intolérance. Le raisonnement est idéal ; la réalité est plus complexe parce que la pression est plus forte. A l’intérieur et à l’extérieur, au sein de la société où les particularismes n’ont jamais été aussi présents. La force de la Légion a été jusqu’ici de savoir rester à l’écart. C’est une obligation absolue. Mais ce n’est pas le moindre des défis qui l’attend !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Nickel «  La métallurgie calédonienne est au bord du précipice » estime Alain Jeannin

Les futurs chefs de corps de la Légion

Pour Benjamin Massieu « Kieffer a ouvert une nouvelle page » le 6 juin 1944