L'attentat de Bamako



Le groupe Al-Mourabitoune de l'Algérien Mokhtar Belmokhtar vient de revendiquer l'attentat commis vendredi soir à Bamako, dans un enregistrement audio diffusé par l'agence privée mauritanienne Al-Akhbar, canal habituel de revendication de mouvements jihadistes. Cinq personnes ont été tuées dans ce restaurant du centre-ville de la capitale malienne. Trois maliens, un belge et un français. Ce dernier, Fabien Guyomard, âgé de 31 ans et originaire des Côtes d’Armor, était employé par ICMS, société américaine de construction comme « logistic manager ». Il était installé à Bamako depuis 2007.

Copyright : sudinfo.be
La victime belge (photo ci-dessus) assurait, elle, la sécurité de la délégation européenne au Mali où elle était arrivé depuis trois mois. Il s’agit du lieutenant-colonel Ronny Piens, un para-commando qui après 26 ans de service (notamment au 2ème bataillon des commandos de Flawinne près de Namur) venait de rejoindre le Service européen d’action extérieure (SEAE).

Posts les plus consultés de ce blog

Nickel «  La métallurgie calédonienne est au bord du précipice » estime Alain Jeannin

Les futurs chefs de corps de la Légion

Pour Benjamin Massieu « Kieffer a ouvert une nouvelle page » le 6 juin 1944