Un gendarme à la tête du GSPR ?



Sophie Hatt, qui dirige la sécurité rapprochée du président de la République, pourrait prochainement quitter son poste. Policière, elle a été promue contrôleur général en décembre dernier. Et souhaiterait aujourd’hui être nommée préfet. Dans ce cas, le Groupe de sécurité de la présidence de la République (30 policiers/30 gendarmes) pourrait être commandé par un gendarme. Selon notre confrère Pierre-Marie Giraud de l’Essor de la gendarmerie, c’est son adjoint le colonel Lionel Lavergne qui devrait alors lui succéder. Cet ancien du GIGN, à l’Elysée depuis l’automne dernier, a également commandé pendant trois ans le groupement de Haute-Corse. Entre 2007 et 2012, les gendarmes avaient été écartés du GSPR par Nicolas Sarkozy.

Posts les plus consultés de ce blog

Nickel «  La métallurgie calédonienne est au bord du précipice » estime Alain Jeannin

Les futurs chefs de corps de la Légion

Pour Benjamin Massieu « Kieffer a ouvert une nouvelle page » le 6 juin 1944