Vu d'Algérie

C'est le 8 mais 2012 que le président Bouteflika s'est adressé, pour la dernière fois en public, aux Algériens. Ces derniers jours une rumeur le voyait à l'étranger, pour raisons médicales. Ce que dément Adbelmalek Sellal, le premier ministre : "Non, le président est là et reçoit..."  (entretien publié par Le Monde daté de ce jour). Utilisant cet argument imparable : "Le pays est dirigé par le président de la République.Je le sais car je suis son premier ministre." 
Abdelaziz Bouteflika, dans un message adressé samedi dernier à François Hollande, a qualifié les attentats de Paris de "véritable crime contre l'humanité". Cette absence physique du président algérien est, depuis trois ans, abondamment commentée par les journalistes et les caricaturistes. Ainsi Dilem, dans le quotidien algérois Liberté.
Liberté, 16 novembre 2015

Posts les plus consultés de ce blog

Nickel «  La métallurgie calédonienne est au bord du précipice » estime Alain Jeannin

Les futurs chefs de corps de la Légion

Pour Benjamin Massieu « Kieffer a ouvert une nouvelle page » le 6 juin 1944