Le futur chef d'état-major des armées commanda la 13e DBLE

Le général Burkhard,13 juillet 2019 © HW

Ce week-end, sur le plateau du Larzac (Aveyron) la 13e demi-brigade de Légion étrangère a ouvert ses portes au public. Hier matin, une prise d’armes, a marqué le 79ème anniversaire de la sortie de vive force de Bir-Hakeim. Le colonel Pierre-Henri Aubry qui la commande, s’est ensuite entretenu au téléphone avec l’un des acteurs de la bataille, le lieutenant Hubert Germain, ancien officier de la «13» et dernier des 1038 Compagnons de la libération encore en vie.
Aujourd’hui, c’est l’actualité qui a « braqué ses projecteurs » sur le régiment. Avec l’officialisation de la nomination prochaine du général Thierry Burkhard à la tête des armées. Car l’actuel chef d'état-major de l'armée de Terre (CEMAT) est un ancien chef de corps de ce régiment, ciment de la France libre (900 de ses 1619 membres ont, le 30 juin 1940, choisi de suivre le général de Gaulle). De 2008 à 2010, le colonel Burkhard a, en effet, commandé la 13ème DBLE à Djibouti. Le successeur de Monclar, d’Amilakvari, de Brunet de Sairigné et de Gaucher - dont les bustes ont été installés vendredi soir dans la salle d’honneur aveyronnaise – est un pur officier de Légion. Ancien chef de la section commandos du 2ème régiment étranger de parachutistes (REP) et breveté chuteur opérationnel, ce saint-cyrien de la promotion Cadets de la France libre, homme particulièrement respecté, a, au cours de son parcours également servi au régiment école des képis blancs, le 4ème régiment étranger (RE, Castelnaudary, Aude). Natif de Delle (Territoire de Belfort) Thierry Burkhard a, dans sa deuxième partie de carrière, été conseiller communication du chef d’état-major des armées, et notamment également dirigé les centre de planification et de conduite des opérations (CPCO où il aura servi à trois reprises). Il est depuis 2019, chef d’état-major de l’armée de Terre. « C’est un hommes aux nerfs très solides » résume un officier qui le connaît bien. « D’une grande droiture, intégrité et intelligence de situation. »

Posts les plus consultés de ce blog

Nickel «  La métallurgie calédonienne est au bord du précipice » estime Alain Jeannin

Les futurs chefs de corps de la Légion

Pour Benjamin Massieu « Kieffer a ouvert une nouvelle page » le 6 juin 1944