Vitty a disparu




- J’ai appris que tu frayais avec des miliciens et des Allemands.
- Non papa, je suis dans l’Armée secrète.
- Et moi je suis aux FTP (Francs-tireurs et partisans)...
Ce dialogue singulier entre Yvette Gaussen et son père se déroule fin 1943 ou début 1944. Il a été rappelé par le général Bachelet lorsque l'ancien inspecteur général des armées a remis la Légion d’honneur à Yvette Gaussen en avril 2016. A 17 ans, lorsque Vitty (son pseudonyme) s’engage dans la Résistance et infiltre la Milice en Haute-Savoie afin de « détricoter des opérations ennemies » comme le rappelait, il y a sept ans, le quotidien Le Dauphiné.
Yvette Gaussen la discrète, vient de disparaître à Veyrier-du-Lac. Elle avait 98 ans. Elle était l'un des derniers acteurs de la résistance intérieure (voir post du 14 décembre).

Posts les plus consultés de ce blog

Nickel «  La métallurgie calédonienne est au bord du précipice » estime Alain Jeannin

Les futurs chefs de corps de la Légion

Pour Benjamin Massieu « Kieffer a ouvert une nouvelle page » le 6 juin 1944