Centrafrique, vers des "apports européens"

L’hypothèse avait d’abord été écartée. Mais Bruxelles devrait envoyer 150 soldats en République centrafricaine, pour une « mission de protection des aéroports ». Une décision souligne-t-on de source gouvernementale belge, prise à la suite d’une demande « informelle » de la France et qui devra donc être officialisée. Ces éléments pourraient être déployés fin janvier. Les Belges mettront également un Airbus 330 et un C-130 Hercules à la disposition de l’opération Sangaris. Plusieurs autre pays de l'Union réfléchissent à l'envoi de militaires, notamment la Pologne. Thierry Repentin, ministre français des affaires européennes évoque "un apport logistique" de l'Allemagne et de la Grande-Bretagne (RTL).
Des annonces précises pourraient suivre le conseil européen qui se tiendra à partir de demain à Bruxelles.

Posts les plus consultés de ce blog

Nickel «  La métallurgie calédonienne est au bord du précipice » estime Alain Jeannin

Les futurs chefs de corps de la Légion

Pour Benjamin Massieu « Kieffer a ouvert une nouvelle page » le 6 juin 1944