La rigueur de juillet...

Une partie de la journée, j'ai réfléchi au post que je voulais écrire, aujourd'hui, sur les déclarations des politiques après la tragédie du 14 juillet à Nice. Mais, il y a quelques minutes, j'ai décidé d'abandonner ce projet après avoir vu un bandeau sur une chaîne de télévision d'information continue. Abandon au profit d'une perle journalistique. Un demi sourire n'est pas à négliger actuellement. Choix motivé après avoir regardé France 24. La présentatrice du journal évoquait la décision du gouvernement de Bahrein de dissoudre un parti d'opposition chiite. Une correspondante intervient alors par téléphone. Sur le bandeau est écrit : "Le principal groupe chiite dissolu par le pouvoir." Espérons que la vie de l'auteur de cette phrase magistrale ne l'est pas. Le bandeau est resté longtemps à l'antenne !

Posts les plus consultés de ce blog

Nickel «  La métallurgie calédonienne est au bord du précipice » estime Alain Jeannin

Les futurs chefs de corps de la Légion

Pour Benjamin Massieu « Kieffer a ouvert une nouvelle page » le 6 juin 1944