Quelque part en Amérique, le 15 août

Qui a piraté le compte informatique de Ioulia Stepanova au sein de l'Agence mondiale antidopage ? Les services russes, un hacker sous-traitant... ? Le pirate a ainsi pu obtenir la localisation de l'athlète. Ce qui devait être l'information prioritairement recherchée. A nouveau, elle et son mari doivent fuir.
Spécialiste du 800m, l'athlète est avec son époux à l'origine des révélations sur le dopage institutionnalisé dans l'athlétisme russe. Ioulia Stepanova est absente des Jeux Olympiques, le CIO (Comité international olympique) n'ayant pas accepté sa participation après de pathétiques contorsions (post du 5 août). Jugé traître par Moscou, le couple a été obligé de s'exiler en Allemagne tout d'abord, puis au Canada et aux Etats-Unis aujourd'hui. Et vient, donc, à nouveau de changer de domicile. "S'il nous arrive quelque chose, ce ne sera pas un accident" vient de déclarer aujourd'hui la jeune femme à quelques journalistes via une vidéo-conférence. Elle a annoncé avoir prévu une famille d'accueil pour leur fils, âgé de deux ans, "en cas de malheur..."

Posts les plus consultés de ce blog

Nickel «  La métallurgie calédonienne est au bord du précipice » estime Alain Jeannin

Les futurs chefs de corps de la Légion

Pour Benjamin Massieu « Kieffer a ouvert une nouvelle page » le 6 juin 1944