80ème anniversaire de la création de la 13ème DBLE célébré au Larzac.


Le général Thierry Burkhard a présidé, en fin de matinée au Larzac (Aveyron), le 80ème anniversaire de la création de la 13e demi-brigade de Légion étrangère. « Il y a 80 ans, ici-même, sur le plateau du Larzac, étaient rassemblés des légionnaires venus d’Algérie et du Maroc » a rappelé dans son ordre du jour, le chef d’état-major de l’armée de Terre. L’unité allait ensuite partir combattre en Norvège où elle remportait, avec le corps expéditionnaire franco-britannique, deux victoires à Bjervik et Narvik avant de rentrer en Bretagne, puis face à la percée allemande, aller en Angleterre. Le 29 juin 1940, 900 des 1619 hommes du régiment choisirent de rester à Londres aux côtés du général de Gaulle. « Je vais avoir besoin de vous » avait expliqué le futur chef de la France libre aux légionnaires, comme il le répéta à Hubert Germain,19 ans, le 1er juillet.
La 13 sera ainsi le premier régiment constitué à rejoindre l’armée de Gaulle. Comme l’a rappelé le CEMAT, « plus qu’une aventure, ils débutent une épopée. » La 13, cette « phalange magnifique » aura eu, durant ces cinq années, 882 morts : 27 officiers, 110 sous-officiers et 685 militaires du rang.
Hubert Germain qui vient d’avoir 100 ans, le 6 août dernier, est le dernier officier en vie du régiment et l’un des trois derniers compagnons de la Libération. 97 militaires de la 13 ont reçu la croix de la Libération (ainsi que la 13e DBLE).

Posts les plus consultés de ce blog

Nickel «  La métallurgie calédonienne est au bord du précipice » estime Alain Jeannin

Les futurs chefs de corps de la Légion

Pour Benjamin Massieu « Kieffer a ouvert une nouvelle page » le 6 juin 1944