3ème RPIMA, 2 ans de prison avec sursis pour le sergent auteur des tirs

Le sergent Vizioz, qui avait blessé 16 personnes à l'occasion d'une démonstration du 3ème régiment de parachutistes d’infanterie de marine (RPIMA) de Carcassonne (Aude), le 29 juin 2008, a été condamné aujourd'hui à deux ans de prison avec sursis. Lors de l'audience du 11 avril à Montpellier, le ministère public avait requis une peine de deux ans, dont dix huit mois avec sursis. Clémence du tribunal, également, pour les autres prévenus. L'ex-lieutenant Christophe Allard et l'ex-capitaine Hugues Bonningues ont été condamnés à six mois avec sursis. L'ex-colonel Frédéric Merveilleux du Vignaux, l'ex-lieutenant-colonel Lionel Peyre et le lieutenant-colonel Jean-Baptiste Pothier ont quant à eux été relaxés.
Ce 29 juin 2008, le sergent Vizioz croit bien tirer à blanc. Ce sous-officier participait à une démonstration lors d’une journée portes ouvertes du régiment. Beaucoup de civils y assistent. Expérimenté, ce trentenaire est chargé de couvrir la fuite d’un otage et tirer sur des terroristes. Il vide le chargeur de son Famas. Des cartouches à blanc…mais aussi des munitions de guerre. On échappe au pire. Seize spectateurs sont blessés dont un enfant de deux ans touché à la tête, au cœur, au poumon.
Le sergent Vizioz a été révoqué, sans droit à la retraite. Le premier jour d'audience, il avait admis sa faute.

Posts les plus consultés de ce blog

Nickel «  La métallurgie calédonienne est au bord du précipice » estime Alain Jeannin

Les futurs chefs de corps de la Légion

Pour Benjamin Massieu « Kieffer a ouvert une nouvelle page » le 6 juin 1944