Traditionnelle prise d’armes de la Légion à Paris


Lors de cette cérémonie, 50 engagés ont reçu leur képi blanc

« Les légionnaires aiment cette prise d’armes et y tiennent » expliquait, ce matin, dans les jardins du Luxembourg (Paris) le général Alain Lardet, commandant la Légion étrangère. Cérémonie à laquelle participaient des éléments des quatre régiments qui défileront demain sur les Champs-Elysées. Le 1er REC pour le défilé des troupes motorisées ; les régiments du socle pour les troupes à pied : GRLE, le 4e RE, le 1er RE qui seront précédés par les pionniers et la musique. C’est le COMLE qui sera à la tête des légionnaires. C’est la troisième fois, dans sa carrière militaire que le général Lardet, participera au défilé. Et la seizième et dernière pour le chef de musique hors classe Emile Lardeux, à la tête de cinquante-huit musiciens légionnaires. Ce matin, celui-ci a reçu la croix de chevalier de la Légion d’honneur des mains du général Lardet. Tous deux étaient très émus.
COMLE pour une semaine encore, Alain Lardet qui a récemment reçu sa troisième étoile, deviendra ensuite sous-chef plans et programmes auprès du major général de l’armée de Terre.

Posts les plus consultés de ce blog

Nickel «  La métallurgie calédonienne est au bord du précipice » estime Alain Jeannin

Les futurs chefs de corps de la Légion

Pour Benjamin Massieu « Kieffer a ouvert une nouvelle page » le 6 juin 1944