L'ancien ministre de la défense mozambicain élu président de la République

crédit : herald.co.zw

Filipe Jacito Nyusi à la tête du ministère de la défense depuis 2008, promettait durant la campagne électorale d'être "le miel qui va faire du miel pour les Mozambicains". Agé de 55 ans, cet ingénieur formé en Tchécoslovaquie était le candidat du Frelimo, le parti au pouvoir depuis l'indépendance en 1975. A cette date, le Front de libération du Mozambique revendiquait une appartenance au marxisme-léninisme. Si le scrutin a eu lieu le 15 octobre (couplé à des législatives), le résultat n'a été annoncé qu'aujourd'hui. L'opposition, pour sa part, soupçonne des fraudes.
Ancienne colonie portugaise, le Mozambique qui possède de gigantesques réserves de gaz est l'un des pays les plus pauvres de la planète. Entre 1975 et 1992, il a connu une guerre civile qui allait faire un million de morts.

Posts les plus consultés de ce blog

Nickel «  La métallurgie calédonienne est au bord du précipice » estime Alain Jeannin

Les futurs chefs de corps de la Légion

Pour Benjamin Massieu « Kieffer a ouvert une nouvelle page » le 6 juin 1944