A Mayotte, l'élément base devient base navale

Il y avait Nouméa (Nouvelle-Calédonie), Papeete (Polynésie), Port-des Galets (Réunion, troisième port militaire national), Dégrad des Cannes (Guyane) et Fort-de-France (Antilles). La marine vient de se doter d'une sixième base navale à Mayotte. Armé par trente huit marins, ce "point d'appui" succède à l'élément base navale implanté dans le département depuis 1977, qui exploite quatre radars de veille chargé, en particulier, de surveiller l'immigration clandestine.

Posts les plus consultés de ce blog

Nickel «  La métallurgie calédonienne est au bord du précipice » estime Alain Jeannin

Les futurs chefs de corps de la Légion

Pour Benjamin Massieu « Kieffer a ouvert une nouvelle page » le 6 juin 1944