Le recrutement légionnaire

1800 en 2015, la cible pour la Légion est, cette année, l'engagement de 1700 volontaires (1000 en 2014). Une montée en puissance qui correspond au reformatage de la 13ème demi-brigade (13ème DBLE, Larzac, Aveyron) et la création ou recréation d'une 5ème unité de combat dans les régiments de mêlée et de génie. 
Comme l’institution recrute plus, la qualité en est-elle affectée ? "Pas du tout" répond le général Jean Maurin, commandant la Légion étrangère. "Nous sommes toujours aussi vigilants. Nous n’avons abaissé aucun critère de sécurité". Auparavant il y avait, statistiquement, 8 candidats pour un poste. Mais la marge de manœuvre de l’employeur est toujours importante : 5 candidats pour un engagement.

Posts les plus consultés de ce blog

Nickel «  La métallurgie calédonienne est au bord du précipice » estime Alain Jeannin

Les futurs chefs de corps de la Légion

Pour Benjamin Massieu « Kieffer a ouvert une nouvelle page » le 6 juin 1944