Didier Lallement aux policiers de la préfecture de police : "Etre un chef c’est montrer l’exemple en ayant le courage de ne jamais céder à la facilité"

 

@DR

"Dévier de la ligne républicaine qui nous sert de guide, cette ligne qui a éclairé les pas de nos anciens dans les ténèbres de l’histoire, c’est renier ce que nous sommes, c’est ébranler le pacte de confiance qui nous unit à nos concitoyens, c’est perdre le sens de notre mission" écrit aujourd’hui Didier Lallement dans un texte adressé aux policiers de la préfecture de police de Paris. Message qui fait suite, notamment, aux violences à l’encontre d’un producteur de musique samedi soir dans la 17e arrondissement et lors de l’évacuation, lundi soir, d’un camp de migrants qui s’était constitué place de la République. "J’attends donc de chacun d’entre vous qu’il tienne cette ligne, jusqu’au bout. Je l’attends plus encore des cadres, à qui échoit la responsabilité des hommes et des femmes qu’ils commandent. Etre un chef c’est montrer l’exemple en ayant le courage de ne jamais céder à la facilité. C’est savoir dire à ceux (…) qui ont la tentation d’oublier ce qu’ils sont, pourquoi ils ont tort et à quel point ils se fourvoient." 

Rappel de l’histoire

Et de s’appuyer sur le rôle joué par les 2000 policiers insurgés qui, à partir du 19 août 1944, occupèrent la préfecture de police. "Vous avez reçu la fourragère rouge qui vous distingue parmi les autres policiers de France : c’est le rappel qu’il y a 76 ans, vos aînés ont pris les armes pour se soulever contre l’oppresseur et la barbarie, en y laissant pour 167 d’entre eux, une vie à peine entamée." Puis de demander aux fonctionnaires de police de ne jamais trahir votre engagement "quelles que soient les difficultés -je les connais- auxquelles vous êtes confrontés dans vos fonctions."

Posts les plus consultés de ce blog

Nickel «  La métallurgie calédonienne est au bord du précipice » estime Alain Jeannin

Les futurs chefs de corps de la Légion

Pour Benjamin Massieu « Kieffer a ouvert une nouvelle page » le 6 juin 1944