Maurice Genevoix (1890-1980) au Panthéon

DR

Pierre Brossolette, Félix Eboué, Jean Moulin, Geneviève de Gaulle-Anthonioz, Germaine Tillion, Jean Zay ont été « panthéonisés » au titre de la Seconde Guerre mondiale. André Malraux, René Cassin, Jean Monnet en partie pour leur rôle joué pendant celle-ci. Les visages de 14-18 reposent ailleurs : Foch aux Invalides, Joffre dans un mausolée dans sa propriété de Louveciennes (Yvelines), Clémenceau à Mouchamps (Vendée) pour ne citer qu’eux. Tous trois siégèrent à l’Académie française où ils furent élus en 1918. Comme Maurice Genevoix, élu -raccourci de l’histoire- juste après la fin de la seconde Guerre mondiale, en 1946.

Combattant dès 14, le jeune lieutenant Genevoix est très grièvement blessé le 25 avril 1915, de trois balles qui l’atteignent au bras et à la poitrine, lui sectionnant l’artère humérale. Il perd l’usage de sa main gauche. Dès lors, Genevoix devient un porte-parole de ses camarades ayant combattu durant la Grande Guerre. Travail de mémoire qu’il accomplit par la plume, publiant cinq ouvrages entre 1916 et 1923, Sous VerdunNuits de guerreAu seuil des guitounesLa boueLes Eparges. Cinq volumes mieux connus sous le titre Ceux de 14. C’est à partir de ses carnets que M. Genevoix entreprend « de restituer patiemment son expérience, de dépeindre les hommes et les situations avec une scrupuleuse exactitude, de conjuguer sa formidable mémoire à son sens de l'observation et du détail » explique l’universitaire Laurence Campa. Ses premiers ouvrages sont parmi les livres les plus forts écrits sur l’horreur de 14-18. Prix Goncourt en 1925 pour Raboliot, il sera secrétaire perpétuel de l’Académie française de 1958 à 1973. Maurice Genevoix entrera à 18h aujourd’hui au Panthéon, hors la présence de sa fille Sylvie, décédée en 2012 sans celle de Bernard Maris dont la panthéonisation de son beau-père était l’un des objectifs. Bernard Maris a été tué lors de l’attentat contre Charlie Hebdo, le 7 janvier 2015.

 Le transfert des cendres de Maurice Genevoix coïncide avec le centenaire du Soldat Inconnu.

Posts les plus consultés de ce blog

Nickel «  La métallurgie calédonienne est au bord du précipice » estime Alain Jeannin

Les futurs chefs de corps de la Légion

Pour Benjamin Massieu « Kieffer a ouvert une nouvelle page » le 6 juin 1944