Bernard Bajolet, nouveau directeur général de la DGSE

Au jeu des pronostics, son nom revenait avec insistance depuis plusieurs semaines. Politiques proches du dossier, professionnels, diplomates jugeaient, en effet, très crédible sa nomination à la direction générale de la sécurité extérieure (DGSE). C'est chose faite depuis ce matin. Les atouts de Bernard Bajolet : sa connaissance de la commmunauté et de ses acteurs qu'il a côtoyés entre 2008 et 2011 lorsqu'il fut, à l'Elysée, coordinateur national du renseignement. Sa maîtrise, également, des situations difficiles acquise dans des postes "exposés" : ambassadeur à Sarajevo, Bagdad, Alger, et jusqu'à aujourd'hui Kaboul. Cet énarque arabophone succède à Erard Corbin de Mangoux, nommé, ce matin également en conseil des ministres, préfet des Yvelines. A noter que le général Denis Favier a été lui, promu directeur général de la gendarmerie.

Posts les plus consultés de ce blog

Nickel «  La métallurgie calédonienne est au bord du précipice » estime Alain Jeannin

Les futurs chefs de corps de la Légion

Pour Benjamin Massieu « Kieffer a ouvert une nouvelle page » le 6 juin 1944