Le dernier voyage du Jacques Cartier


Crédit : Marine nationale

Le bâtiment de transport léger (BATRAL), Jacques Cartier a appareillé pour la dernière fois aujourd'hui, de Nouméa pour rejoindre Brest où il sera désarmé. Mis en service en 1983, il était basé depuis 1984 en Nouvelle-Calédonie, devenant une "silhouette familière" dans une région où il effectuait des missions de souveraineté et de surveillance. Le Jacques Cartier a également participé à de nombreuses opérations humanitaires, lors de l'indépendance du Timor (1999-2000), aux îles Tonga après le passage d'un cyclone (2002), aux Samoa (2009) mais aussi en Papouasie Nouvelle-Guinée et régulièrement, pour diverses missions, à Vanuatu (ex Nouvelle-Hébrides). Ce bâtiment, dont l'équipage (45 marins) est composé d'un tiers de Calédoniens, achève sa carrière sous les ordres du capitaine de corvette Amaury Moreau de Bellaing, son 28ème et dernier "pacha" (En collaboration avec Flash d’Océanie, http://newspad-pacific.info/).

Posts les plus consultés de ce blog

Nickel «  La métallurgie calédonienne est au bord du précipice » estime Alain Jeannin

Les futurs chefs de corps de la Légion

Pour Benjamin Massieu « Kieffer a ouvert une nouvelle page » le 6 juin 1944