Le tueur de Nice et les enfants

L'enfance, c'est l'innocence c'est-à-dire la blancheur, la pureté. Une étape qui n'est, à-priori, pas souillée par le mal. Hier soir à Nice, dix enfants ou adolescents l'ont rencontré. Ils en sont morts. D'autres enfants luttent pour tenter de remporter leur premier immense défi : vivre. Le mal, lui, avait trois enfants !

Posts les plus consultés de ce blog

Nickel «  La métallurgie calédonienne est au bord du précipice » estime Alain Jeannin

Les futurs chefs de corps de la Légion

Pour Benjamin Massieu « Kieffer a ouvert une nouvelle page » le 6 juin 1944