Le colonel Carleton remplace au Mali le colonel Héon

Blessé le 21 février dans l'explosion d'une mine artisanale (IED) lors du passage du VBL (véhicule blindé léger) dans lequel il avait pris place, le colonel François-Xavier Héon, (commandant le 1er Régiment de spahis), a été rapatrié en France. Il sera remplacé à la tête du groupement tactique par le colonel Stève Carleton, chef de corps du 2ème Régiment étranger d'infanterie (2ème REI, Nîmes). Deux militaires du 1er spahis (Valence, Drôme) ont été tués dans cette explosion près de Gao, le maréchal des logis Emilien Mougin, 31 ans, et le brigadier-chef Thimothée Denoncourt, 32 ans.

Posts les plus consultés de ce blog

Nickel «  La métallurgie calédonienne est au bord du précipice » estime Alain Jeannin

Les futurs chefs de corps de la Légion

Pour Benjamin Massieu « Kieffer a ouvert une nouvelle page » le 6 juin 1944