8 mai "consensuel"

Changement de cap du gouvernement pour le 75e anniversaire de la victoire de 1945. Contrairement à ce qu’elle avait expliqué vendredi, Geneviève Darrieusecq  précise, ce soir, que dans l’ensemble des départements métropolitains ainsi que dans les territoires d’outre-mer, les préfets et les hauts commissaires (Nouvelle-Calédonie et Polynésie) "organiseront une cérémonie au monument aux morts de la commune chef-lieu dans un format restreint et en respectant strictement les mesures de distanciation. Cette cérémonie ne sera pas ouverte au public." De même précise le document, "dans les communes, les maires pourront organiser, en format très restreint et en respectant strictement les mesures de distanciation, un dépôt de gerbe au monument aux morts."  Le public ne pourra pas y participer.
Vendredi, la secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Armées avait annoncé, en visio-conférence avec les membres de la commission de la défense de l’Assemblée nationale (voir post), qu’il n'y aurait pas de commémorations locales. L’annonce avait alors provoqué quelques vives réactions, émanant notamment des Républicains.
Le 8 mai, le président de la République, sera, pour sa part, à l’Arc de Triomphe, "en présence d’un nombre restreint d’autorités civiles et militaires" pour une cérémonie nationale qui ne sera pas ouverte au public.

Posts les plus consultés de ce blog

Nickel «  La métallurgie calédonienne est au bord du précipice » estime Alain Jeannin

Les futurs chefs de corps de la Légion

Pour Benjamin Massieu « Kieffer a ouvert une nouvelle page » le 6 juin 1944