Rock Wamytan et la Légion


Je suis toujours épaté de voir combien la Légion étrangère peut rassembler au-delà des lignes traditionnelles. Suivant depuis plus de vingt cinq ans le dossier calédonien - ayant écrit mon premier livre (1989) Opération Victor, sur la prise d’otages d’Ouvéa-  il m’arrive toujours de croiser les acteurs politiques du territoire. Récemment, je vois donc à Paris, Rock Wamytan, président du congrès du territoire (FLNKS, indépendantiste). Qui vient de rencontrer le Premier ministre, le ministre des outre-mers et qui s'apprête à participer à un "colloque anticolonial". Après avoir évoqué la situation politique tendue qui prévaut actuellement en Calédonie, avant les élections municipales et surtout les provinciales, de quoi parlons-nous ? De la Légion, des Calédoniens qui la rejoignent, de son neveu qui s’y est engagé récemment, des compagnies tournantes qui séjournent sur le territoire…

Posts les plus consultés de ce blog

Nickel «  La métallurgie calédonienne est au bord du précipice » estime Alain Jeannin

Les futurs chefs de corps de la Légion

Pour Benjamin Massieu « Kieffer a ouvert une nouvelle page » le 6 juin 1944