La continuité libanaise



Le 20 mars dernier, le général Edmond Fadel qui devait quitter la direction des services de renseignement de l’armée libanaise, était prolongé de six mois. Alors qu’il allait prendre sa retraite aujourd’hui, il vient d’être reconduit pour six mois supplémentaires. Précisons que sur le plan institutionnel, depuis les dernières élections de 2009, le Parlement a prolongé à deux reprises le mandat de ses députés qui n'ont pas réussi à élire un président de la République, dont le poste est vacant depuis mai 2014.

Posts les plus consultés de ce blog

Nickel «  La métallurgie calédonienne est au bord du précipice » estime Alain Jeannin

Les futurs chefs de corps de la Légion

Pour Benjamin Massieu « Kieffer a ouvert une nouvelle page » le 6 juin 1944