Profils de généraux suisses

Jeune homme, il travaillait comme de technicien d'exploitation après avoir effectué un apprentissage de serrurier-constructeur. Puis il a formé des apprentis avant de rejoindre l'armée suisse. Le 1er janvier, le général Marcel Amstutz sera le nouveau représentant militaire de la confédération à l'OTAN.
Le second est ancien instituteur, diplômé ensuite d'économie. Devenu militaire, le général Daniel Keller deviendra le 1er janvier, commandant de la Formation supérieure des cadres de l'armée. Ainsi en a décidé, hier, le Conseil fédéral.  
Profil plus classique pour le général Peter Candidus Stocker (doctorat es-lettres) nommé (1er janvier) commandant de l'académie de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (centre de formation pour l’instruction de base et le perfectionnement des officiers de carrière). Ou pour le général Markus Mäder (doctorat es-lettres) nouveau responsable des relations internationales de la Défense (1er décembre).

Posts les plus consultés de ce blog

Nickel «  La métallurgie calédonienne est au bord du précipice » estime Alain Jeannin

Les futurs chefs de corps de la Légion

Pour Benjamin Massieu « Kieffer a ouvert une nouvelle page » le 6 juin 1944