D'autres missions de la gendarmerie

Deux de ses formations sont peu connues. La gendarmerie de l'armement et celle chargée de la sécurité des armements nucléaires. La première, forte de 279 militaires, est placée sous l'autorité du délégué général de l'armement. La seconde, 50 personnels, est principalement implantée à l'Ile-Longue (Finistère) où sont stationnés les sous-marins nucléaires lanceurs d'engins de la Force océanique stratégique et à Taverny (Val d'Oise) où est situé le centre opérationnel des Forces aériennes stratégiques.

Posts les plus consultés de ce blog

Nickel «  La métallurgie calédonienne est au bord du précipice » estime Alain Jeannin

Les futurs chefs de corps de la Légion

Pour Benjamin Massieu « Kieffer a ouvert une nouvelle page » le 6 juin 1944