Un forcené tue trois gendarmes dans le Puy-de-Dôme (actualisé)

Ces trois militaires de la compagnie d'Ambert ont été tués par un forcené, cette nuit, alors qu'ils intervenaient pour des violences familiales dans un hameau à proximité de Saint-Just (Puy-de-Dôme). Un quatrième a été blessé. Le tireur n'a toujours pas été maîtrisé. Le GIGN est sur place. Les trois victimes sont un lieutenant de 45 ans, un adjudant de 37 ans et un brigadier de 21 ans.

Posts les plus consultés de ce blog

Nickel «  La métallurgie calédonienne est au bord du précipice » estime Alain Jeannin

Les futurs chefs de corps de la Légion

Pour Benjamin Massieu « Kieffer a ouvert une nouvelle page » le 6 juin 1944