dimanche 30 septembre 2012

Renseignement. Washington installe une base de surveillance des satellites aux Marshall.

       La plupart des débris se trouvent en orbite basse. 
Crédit : NASA
Le gouvernement américain vient d’annoncer la construction, sur l’atoll de Kwajalein aux îles Marshall (Pacifique), d’une base abritant un radar destiné à repérer des objets spatiaux en orbite moyenne et basse.
Cette base de l’Us Air Force, dont la construction débutera en septembre 2013 (et durera quarante huit mois) est appelé à matérialiser une "clôture " atmosphérique pour "détecter, suivre la trace, identifier et caractériser les objets spatiaux en orbite moyenne et basse, afin de  fournir aux vaisseaux de combat la capacité de tenir à jour un catalogue orbital complet et précis, assurer la sécurité orbitale et évaluer les conjonctures" selon les informations fournies de sources militaires américaines. Ce programme de "clôture de l’espace" a également pour objectif "d' apporter des preuves de ruptures, collisions ou manœuvres inattendues de satellites ». À terme, ce dispositif pourrait "détecter et suivre à la trace des objets de la taille d’une balle en orbite à plus de 1.200 miles dans l’espace", affirme l’armée américaine. Une deuxième base de ce type pourrait voir le jour en Australie en 2020 (En collaboration avec Flash d’Océanie, http://newspad-pacific.info/).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vos commentaires